couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 1 décembre 2019

Couleurs au Kérala

Photo©Sylvie Niel Etonnantes façades polychromes au Kérala en Inde du sud.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 24 novembre 2019

Granit gris

Photo©Sylvie Niel Quand l’architecture se fond dans le paysage.
Littoral breton, Côtes-d’Armor.

Photo©Sylvie Niel

dimanche 17 novembre 2019

Couleurs d’automne à Venise

Photo©Sylvie Niel Hélas la Sérénissime est sous l’eau. Et pourtant l’automne va bien à Venise, quand les couleurs de la végétation sont en parfaite harmonie avec celles des façades...
Jusqu’à quand ?

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Selon Francetvinfo :
« Retardé par des malfaçons et des enquêtes pour corruption, MOSE (Moïse en italien, acronyme de Module expérimental électromécanique) s'appuie sur 78 digues flottantes qui se relèvent et barrent l'accès à la lagune en cas de montée des eaux de l'Adriatique jusqu'à trois mètres de hauteur. De récents tests ont permis d'identifier des vibrations et de la rouille mais, selon le gouvernement italien, il est "prêt à 93%" et sera "achevé au printemps 2021". Initialement, ce système était attendu pour la mi-2019, selon l'Unesco. »
"C'est un projet extrêmement complexe", a reconnu Mme Rössler, la directrice à l'Unesco chargée du patrimoine interrogée par l'AFP, insistant sur le fait que l'Unesco se tenait à la "disposition" de la Ville. L'Unesco avait mis sur pied une mission sur Venise et sa lagune - inscrites au Patrimoine mondial en 1987 - et adressé une liste de demandes aux autorités italiennes en 2015, face aux multiples menaces guettant la cité : tourisme de masse, infrastructures, transports et, notamment, impacts environnementaux liés aux bateaux de croisière et aux pétroliers. Depuis, "tout n'a pas été mis en ordre. Or on voit une amplification des phénomènes extrêmes partout en Méditerranée et à Venise, c'est plus grave, car la ville est déjà construite dans l'eau", a souligné Mme Rössler. »
"L'eau qui monte à 1,87 mètre, on n'a pas vu ça en 50 ans ! C'est un impact énorme sur le bâti, la stabilité des structures, les dégâts aux peintures...", a-t-elle dit, précisant qu'il était encore trop tôt pour faire le bilan de cet épisode d'"acqua alta".

dimanche 10 novembre 2019

Cormorans

Photo©Sylvie Niel Lumière, reflets en eau douce et Grands Cormorans perchés.

Photo©Sylvie Niel

dimanche 3 novembre 2019

Champignon rouge à pois blancs

Photo©Sylvie Niel Beau spécimen d’amanite tue-mouches repéré en forêt bourguignonne.
D’après Wikipedia : « Le nom vernaculaire du champignon dérive du latin fungus muscarum, « champignon des mouches ». Il est commun à plusieurs langues européennes et découle de son utilisation comme insecticide, quand il est mélangé à du lait. Cette pratique aurait été employée en Allemagne, dans certaines cultures slaves, dans la région des Vosges en France, et en Roumanie. »

Mais méfiance, ce champignon est toxique :«Les effets des amanites tue-mouches sont connus pour être imprévisibles. Selon l'habitat et la quantité ingérée (rapportée au poids corporel), les effets vont des nausées et douleurs abdominales à la somnolence en passant par la crise pseudo-cholinergique (hypotension artérielle, sudation, hypersalivation), les bourdonnement d'oreilles, les distorsions visuelles, l'euphorie, l'ataxie et les troubles de l'équilibre.»
Suite des réjouissances et pour vraiment tout savoir sur ce champignon c’est .

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 27 octobre 2019

Jaune comme un coing

Photo©Sylvie Niel Si le jaune était un fruit ce serait un coing, fruit du cognassier. Une expression populaire dit « jaune comme un coing », ce qui en langage familier et imagé, désigne le teint d'une personne malade ou qui a un air maladif.
« Quand le jaune modifie la coloration de notre épiderme, il révèle le plus souvent des troubles du foie et de la vésicule biliaire caractérisés par une modification des cellules pigmentaires de l’hémoglobine.» (L’intelligence de la couleur, E. Brémond.)
Mais aussi, et c’est la saison, le coing est « un fruit délicieux avec lequel on fait d’excellentes confitures, compotes ou pâtes bien sucrées … ».

Photo©Sylvie Niel

Aussi « rond comme un coing », mais c’est une autre histoire … quoi que ...

vendredi 18 octobre 2019

‘Arbres, l’intime échange’ à Châteauvert

Photo©Sylvie Niel Dans le Var, au cœur de la Provence Verte, le Centre d’Art Contemporain de la commune de Châteauvert expose le travail de quinze artistes aux univers variés sur le thème de l’arbre.
Autant de gestes artistiques différents et singuliers à découvrir jusqu’au 01 décembre 2019 dans ce lieu privilégié implanté dans un cadre naturel préservé.

Henri Olivier : L’ombre d’un olivier - 2017

Photo©Sylvie Niel

Alexandre Hollan : Le grand chêne de Rieussec - 2011

Photo©Sylvie Niel

Michel Loye : Le manguier de Maputo - 1998

Photo©Sylvie Niel

Gérald Thupinier : Sans titre - 1999

Photo©Sylvie Niel

Albane Hupin : Silva - 2019

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 13 octobre 2019

Costume des "Mardi Gras Indians" au quai Branly

Photo©Sylvie Niel Créé en 2017 par l’artiste Rukiya Brown, "Bison Blanc" est un costume des "Mardi Gras Indians" de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Un impressionnant travail réalisé en perles de verre, plumes et sequins.
Cette œuvre fait partie de l’exposition « 20 ans, les acquisitions du musée du quai Branly - Jacques Chirac ».
A voir jusqu’au 26 janvier 2020.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

- page 1 de 125