couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Architecture, couleur et paysage

Fil des billets

dimanche 5 février 2017

Le spectre coloré de Ramzy Masri

1.jpg Il se limite à une palette de couleurs et l’applique systématiquement sur ses photos. Le photographe Ramzy Masri a décidé de transformer notre regard sur notre environnement. Fun et acidulé.

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-15.jpeg

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-11.jpeg

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-8.jpeg

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-14.jpeg

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-7.jpeg

Bewitching-Pictures-of-Colorized-Buildings-3.jpeg

Source Fubiz.

vendredi 8 janvier 2016

Palette acidulée

Photo©Sylvie Niel « Si une couleur est acidulée, elle n’est que légèrement acide, et l’impression plaisante l’emporte, comme dans le bonbon acidulé, sur le côté irritant. » Colette Guillemard, Le dico des mots de la couleur.
Façades le long du canal Saint Martin à Paris.

Photo©Sylvie Niel

dimanche 17 mai 2015

Nature & culture / 2

photo©Sylvie Niel Camaïeu de bleus.

photo©Sylvie Niel

* Corée suite : politique des couleurs à Séoul

A lire toujours sur le site Bloc-notes signalé dans mon précédent billet, le détail de la charte chromatique mise en place par la ville de Séoul.

couleurs-seoul.jpg

Sur les couleurs de Séoul :

(…) Une brochure en anglais les décrit de manière sommaire en les reliant aussi bien au patrimoine architectural qu'aux arbres et aux éléments naturels :
- le rouge des piliers du palais impérial et du dancheong, le marron des piliers du palais Changgyeonggung, le jaune du gingko, qui repeint la ville à l'automne, le bleu du ciel d'automne, le blanc argenté des vagues du fleuve Han, etc.
Ces dix couleurs ont été présentées lors de l'exposition « Seoul Colors, Seoul Story », organisée en 2009-2010 dans la galerie de design du parc d'Histoire et de Culture de Dongdaemun, aujourd'hui occupé par l'énorme musée du Design construit par Zaha Hadid.
Il s'agit de privilégier des couleurs associées à l'histoire de Séoul afin d'accroître la valeur de la ville en tant que marque, au travers d'une sorte de charte graphique.

Suite couleurs, liens et photos sur le site Bloc-notes

jeudi 12 décembre 2013

Atmosphère

Photo©Sylvie Niel Ciel plombé et péniche bleue sous le pont de Bercy à Paris.

Photo©Sylvie Niel

  • Exposition

Marion Tivital expose ses œuvres sensibles à la galerie GNG jusqu’au 4 janvier 2014.

Photo©Sylvie Niel

3.JPG

J’ai eu plaisir à rencontrer Marion ‘en vrai’ que je ne connaissais que virtuellement.

dimanche 10 février 2013

Bleu Majorelle

Photo©B. Niel C’est en 1924 à Marrakech au Maroc que le peintre français Jacques Majorelle a acheté un terrain qu’il transforma en jardin, réputé aujourd’hui pour sa fameuse couleur bleue.
« La couleur introduite par Jacques Majorelle en 1937 dans son jardin, sur les murs de son atelier d’abord, puis dans tout son domaine, en fait encore plus une véritable et fascinante œuvre d’art. Sont aussi coloriés avec audace et génie les portails, les pergolas, les jarres de céramique et les divers bâtiments, de vifs tons primaires où domine ce qui deviendra le « bleu Majorelle », ce bleu outre-mer, cobalt, « qui rappelle l’Afrique » ; fort, profond, intense, il fait ressortir et chanter les verts des feuillages. »
Acquis et restauré par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, ce jardin appartient désormais à la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent à Paris qui en assure la pérennité.
Site du jardin Majorelle.

Merci à Bernard N. pour ces photos lumineuses qui illustrent ce billet.

Photo©B. Niel

Photo©B. Niel

Photo©B. Niel

mercredi 2 mars 2011

Hong-Kong dans la lumière

Photo©Sylvie Niel La couleur naît de la lumière.
Tous les soirs à partir de 20h, les gratte-ciel de Hong-Kong s’illuminent offrant un spectacle éblouissant pendant 15 minutes sur fond de musique chinoise enlevée.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 22 novembre 2009

Burano et ses couleurs

Photo © S. NIEL C'est sous un ciel brumeux et une température de printemps que j'ai redécouvert Burano en Italie, et ses maisons colorées. Le décor a peu changé depuis ma dernière visite il y a une dizaine d'années. Les façades sont toujours aussi hautes en couleur, voire plus, les maisons toujours aussi pimpantes.
L'histoire raconte que ce sont les femmes qui avaient la charge de repeindre les façades pendant que les hommes étaient en mer. La couleur vive des maisons étaient un signe de reconnaissance au loin lorsqu'ils rejoignaient leur île.

Photo © S. NIEL

Photo © S. NIEL

Photo © S. NIEL

Comme vous pouvez le constater sur ces photos, les rues sont tranquilles, les touristes quasi inexistants : la période idéale pour visiter cette région de l'Italie, la lagune de Venise.
Bon, maintenant reste à trier les centaines de photos prises pendant ces quelques jours...

jeudi 18 juin 2009

Jordanie / 3 : Amman la ville blanche.

Photo © S. NIEL Capitale de la Jordanie, Amman est une ville très dense (1/3 de la population du pays y vit) qui s'étend sur sept collines, les Jebels.
Pour en avoir une petite idée, il suffit de monter à la citadelle Qala'a qui offre un panorama étonnant d'où l'on peut voir à l'infini, les collines couvertes de petites maisons cubiques toutes aux tonalités claires. Il faut dire qu'un décret royal impose de revêtir les façades en parement de pierre du pays, blanche, rose ou jaune, pour donner une qualité à la ville (le roi ne veut ni ciment, ni béton apparent).
Il a également imposé un délai d'achèvement des travaux et l'obligation d'espacer chaque maison de au moins 4 mètres pour les rendre tout simplement plus accessibles ...

Photo © S. NIEL

Photo © S. NIEL

Photo © S. NIEL

D'autres couleurs de la Jordanie ici et .

- page 1 de 2