couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Architecture et Patrimoine

Fil des billets

dimanche 17 novembre 2019

Couleurs d’automne à Venise

Photo©Sylvie Niel Hélas la Sérénissime est sous l’eau. Et pourtant l’automne va bien à Venise, quand les couleurs de la végétation sont en parfaite harmonie avec celles des façades...
Jusqu’à quand ?

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Selon Francetvinfo :
« Retardé par des malfaçons et des enquêtes pour corruption, MOSE (Moïse en italien, acronyme de Module expérimental électromécanique) s'appuie sur 78 digues flottantes qui se relèvent et barrent l'accès à la lagune en cas de montée des eaux de l'Adriatique jusqu'à trois mètres de hauteur. De récents tests ont permis d'identifier des vibrations et de la rouille mais, selon le gouvernement italien, il est "prêt à 93%" et sera "achevé au printemps 2021". Initialement, ce système était attendu pour la mi-2019, selon l'Unesco. »
"C'est un projet extrêmement complexe", a reconnu Mme Rössler, la directrice à l'Unesco chargée du patrimoine interrogée par l'AFP, insistant sur le fait que l'Unesco se tenait à la "disposition" de la Ville. L'Unesco avait mis sur pied une mission sur Venise et sa lagune - inscrites au Patrimoine mondial en 1987 - et adressé une liste de demandes aux autorités italiennes en 2015, face aux multiples menaces guettant la cité : tourisme de masse, infrastructures, transports et, notamment, impacts environnementaux liés aux bateaux de croisière et aux pétroliers. Depuis, "tout n'a pas été mis en ordre. Or on voit une amplification des phénomènes extrêmes partout en Méditerranée et à Venise, c'est plus grave, car la ville est déjà construite dans l'eau", a souligné Mme Rössler. »
"L'eau qui monte à 1,87 mètre, on n'a pas vu ça en 50 ans ! C'est un impact énorme sur le bâti, la stabilité des structures, les dégâts aux peintures...", a-t-elle dit, précisant qu'il était encore trop tôt pour faire le bilan de cet épisode d'"acqua alta".

dimanche 6 octobre 2019

Huê, mausolée Khiêm Lang

Photo©Sylvie Niel Détails des décors du tombeau de l’empereur Tu Duc à Huê au Vietnam.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

mercredi 18 septembre 2019

Façade bleue

Photo©Sylvie Niel Lisbonne, Portugal.

Photo©Sylvie Niel

mercredi 11 septembre 2019

Toiture graphique

Photo©Sylvie Niel En Bourgogne, dans le Beaujolais.

Photo©Sylvie Niel

lundi 2 septembre 2019

La Fondation Vasarely à Aix

Photo©Sylvie Niel La Fondation Vasarely à Aix-en-Provence classée Monument Historique depuis 2013, s’est refait une beauté. Ouverte au public cette année, des façades aux salles d’expositions, tout a été remis à neuf. A l’étage ont été créés un espace café contemporain et une terrasse d’où l’on domine des salles lumineuses où s’exposent les œuvres monumentales de Victor Vasarely.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Exposition temporaire : Jusqu’au 20 octobre 2019, sont exposées des « Œuvres optiques et cinétiques » issues des collections du Centre Pompidou à Paris.

dimanche 5 mai 2019

Toiture traditionnelle à Hanoï

Photo©Sylvie Niel Tuiles rouges en forme de coquille du temple de la Littérature à Hanoï au Vietnam.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 28 avril 2019

Ornement végétal à Hué

Photo©Sylvie Niel Délicats décors peints avec incrustation de pierres d’un palais qui fut la demeure des empereurs Nguyen de la Citadelle de Hué au Vietnam.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

lundi 22 avril 2019

Lumineuse Hoi An

Photo©Sylvie Niel Sur la côte centrale du Vietnam, la vieille ville de Hoi An, traversée par des canaux, est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
''Le bien inscrit s’étend sur 30 ha et dispose d’une zone tampon d’une superficie de 280 ha. Il est un exemple extrêmement bien préservé des petits ports marchands qui, entre le XVe et le XIXe siècle, ont commercé au long cours tant avec les pays du sud-est et de l’est de l’Asie qu’avec le reste du monde. Son déclin, à la fin du XIXe siècle, a permis de conserver à un très haut degré d’authenticité son tissu urbain traditionnel. La ville est un reflet du mélange des cultures indigènes et étrangères (principalement chinoises et japonaises et, plus tardivement, européennes) qui a donné naissance à ce vestige unique.''
Source Unesco.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

C’est aussi la ville des lanternes en papier qui colorent les ruelles, ajoutant au charme des architectures du centre ancien.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Le soir les lanternes illuminent la ville et les eaux sombres du Thu Bon.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

- page 1 de 10