couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Exposition

Fil des billets

dimanche 4 novembre 2018

Arts de Madagascar au quai Branly

Photo©Sylvie Niel Le musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris ouvre sa saison d’automne sur une exposition dédiée à « Madagascar, Arts de la Grande Ile. »
« Arts décoratifs, sculpture funéraire, peinture, photographie et création contemporaine : plus de 350 pièces lèvent le voile sur l’art, l’histoire et les cultures de Madagascar, terre d’échanges et d’influences. »
Les textiles sont remarquablement représentés, et en particulier ceux de Razakaratrimo Zoarinivo dite « Madame Zo », née à Madagascar en 1956, qui réalise des tissages contemporains avec des matériaux inhabituels comme des copeaux de bois, des bandes magnétiques, des racines de vétiver ou des fils de cuivre. Un mélange étonnant de matériaux insolites et traditionnels.
A voir au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris jusqu’au 01/01/19.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

samedi 13 octobre 2018

Miró, Peinture-poème

Photo©Sylvie Niel Jusqu’au 4 février 2019, le Grand Palais à Paris propose une rétrospective remarquable de l’un des plus grands artistes du XXe siècle, le peintre catalan Miró.
« Réunissant près de 150 œuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, cette rétrospective retrace l’évolution technique et stylistique de l’artiste. Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique. »
La couverture du catalogue de l’exposition représente partiellement une toile de l’artiste : « Photo : ceci est la couleur de mes rêves », toile peinte en 1925 à Mont-roig en Tarragone.
« Cette toile radicale de Miró fait figure d’emblème et de programme. Partant de l’idée d’une photographie, Miró n’en fait pas une reproduction, ni même un collage, mais peint soigneusement le mot « Photo » sur le haut de la toile. A son oblique apparait sur un fond neutre, une tache bleue informe sous laquelle est inscrite une légende manuscrite qui a valeur de manifeste : Ceci est la couleur de mes rêves. »

Photo©Sylvie Niel

Il y en a qui rêve en voyant jouer les bleus. Pour Miró, le bleu est la couleur de ses rêves.

vendredi 28 septembre 2018

Kim Chong-Hak le peintre des quatre saisons

Photo©Sylvie Niel Le peintre coréen Kim Chong-Hak expose ses œuvres au musée Guimet sur le thème des quatre saisons.
« Je les aime pour elles-mêmes et pour l’idée du changement permanent qu’elles impliquent. Elles incarnent la vie, le renouvellement, l’énergie. »
« Mais si je devais mettre en avant un élément, je dirais que le plus important, c’est la couleur. Pour moi, la couleur est au moins la moitié de la peinture. »

A voir jusqu’au 1er octobre 2018 au musée Guimet à Paris.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

lundi 10 septembre 2018

XiXe de El Anatsui

Photo©Sylvie Niel C’est au Domaine de Chaumont-sur-Loire, au Festival international des jardins que l’artiste ghanéen El Anatsui expose cette installation murale réalisée avec des matériaux de rebut : capsules de bouteilles en aluminium, canettes compressées, tôles découpées …
Cette œuvre chatoyante s’inspire des grandes étoffes kente, pièces aux motifs symboliques portées par les chefs ghanéens.
A voir au Domaine de Chaumont-sur-Loire jusqu’au 04 novembre 2018.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 3 juin 2018

Klimt et Hundertwasser en lumière numérique

Photo©Sylvie Niel C’est dans une ancienne fonderie inoccupée du 11e arrondissement de Paris que Bruno Monnier, Président de Culturespaces, a ouvert l’Atelier des Lumières un espace d’art numérique dont les premières installations sont consacrées à « Gustav Klimt » et « Hundertwasser » – réalisées par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi – et « POETIC_AI », installation contemporaine proposée par le collectif Ouchhh.
Un visuel - lumières, couleurs et musiques - bien orchestré de 35 minutes dans lesquelles le public est plongé, totalement immergé dans l’œuvre colorée et décorative de Gustave Klimt, suivi d’une animation plus courte mais tout aussi immersive du peintre Friedensreich Hundertwasser.

L’Atelier des Lumières à Paris jusqu’au 11 novembre 2018.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Amateur de photos surprenantes, prenez votre appareil …

dimanche 25 février 2018

Sheila Hicks au Centre Pompidou

Photo©Sylvie Niel Le Centre Pompidou à Paris consacre jusqu’au 30 avril 2018, une rétrospective de l’artiste Sheila Hicks. Elle a étudié la peinture, la sculpture, la photographie et le dessin mais c’est vers les textiles qu’elle se tourne : « Je développe des environnements, fabrique des objets avec du fil, tisse des textiles, édifie des sculptures souples, des bas-reliefs ; je m’adonne au design et produis des objets utilitaires à partir de fils. »
Des lianes, des colonnes, des empilements de fibres, la matière et la couleur sont omniprésentes dans cet espace très lumineux du Centre Pompidou.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Sheila Hicks, Lignes de vie.
Au Centre Pompidou à Paris jusqu’au 30 avril 2018.

dimanche 4 février 2018

Tempo II, 2017

Photo©Sylvie Niel Encadrée par des œuvres de Xavier Veilhan, cette installation lumineuse de Marie-Julie Bourgeois est une cartographie instantanée des cieux, du levé au coucher du soleil. 270 webcams ‘live’ installées aux quatre coins du monde retransmettent des fragments de ciels en temps réel.
L’œuvre prend pour tempo le rythme de rotation de la Terre, le midi solaire est placé au centre de l’installation. Tempo II permet grâce à la technologie numérique de voir l’impossible : 270 ciels connectés.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

La.belle.vie numérique ! A voir sans faute à la Fondation EDF à Paris jusqu’au 18 mars 2018.
Entrée libre du mardi au dimanche de 12h à 19h.

mardi 16 janvier 2018

La Suite Milanaise de César

Photo©Sylvie Niel Ultime œuvre des compressions de César, la « Suite Milanaise » ( des voitures Fiat ) aura une palette de couleurs monochromes plus éclatantes que les précédentes, comme les « Compressions murales » issues du déchet urbain et la série de « Championnes », anciennes voitures de rallye Peugeot écrasées en galettes.

A découvrir au Centre Pompidou jusqu’au 26 mars 2018.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

- page 1 de 11