couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Humeurs

Fil des billets

jeudi 8 janvier 2015

Mercredi noir

jesuischarlie68x68.png Sans commentaire.

Geraldine_Stringer.jpg

Dessin de Géraldine Stringer.

jeudi 29 décembre 2011

Noël, suite et fin pour cette année

Photo©Sylvie Niel Le bon temps de Noël est terminé, à vous la lessive et le fer à repasser.

Photo©Sylvie Niel

mardi 22 juin 2010

Le bleu en désamour

Photo © Sylvie NIEL Il y a des jours comme ça où le bleu n’est plus la couleur préférée des français…
Dans le « Dictionnaire des couleurs de notre temps », Michel Pastoureau écrit : « Toutes les enquêtes d’opinion conduites depuis la dernière guerre montrent avec une belle régularité que le bleu est la couleur préférée de plus de la moitié de la population européenne, loin devant le vert (autour de 20% de réponses) et le rouge (environ 8 à 10%). En France, cette préférence marquée pour le bleu est même encore plus affirmée que dans les pays voisins et frise parfois les 60%.»
Les 40% restant (dont je fais partie) ne doivent certainement pas aimer le foot…
Toujours d’après Michel Pastoureau : : « C’est la couleur de l’évasion, de la fidélité, de l’amour, de la foi, de la paix. » Mais c’est aussi : « La couleur du renoncement, sorte de gris. Humilité du bleu, qui n’agresse pas. » Et c’est là que je me demande si la couleur bleue des maillots de notre équipe de France a été judicieusement choisie…
Enfin et pour faire court : « Le bleu est la couleur de l’infini, du lointain, du rêve : ce qui est bleu semble loin. » Certes, certes…

Photo © Sylvie NIEL

Photo © Sylvie NIEL Mais nous avons à l’horizon une sacrée lueur d’espoir avec l’arrivée plus qu’attendue d’une couleur signe de pureté, de virginité, d’innocence… mais aussi d’hygiène et de propreté, et encore de simplicité, de discrétion et (comme le bleu) de paix. Cette couleur salvatrice est le blanc… et là je pense plus précisément à un certain Laurent (Blanc) qui devrait changer la face des bleus.

Sources : le « Dictionnaire des couleurs de notre temps » et « Bleu, histoire d’une couleur » de Michel Pastoureau.

mercredi 17 décembre 2008

Appel d'offre énervant.

Voilà ce qu'il était officiellement demandé dans un appel d'offre à candidature émanant d'une municipalité ayant besoin d'un (e) coloriste, très, très ponctuellement, soit 1/2 journée (4 heures) par mois, 11 mois sur 12 :
" Caractéristiques principales :
- conseils et assistance (sur le choix des couleurs) aux pétitionnaires et aux maîtres d'oeuvre sur avant-projets ou projets déposés (à la mairie) dans le cadre des dossiers réglementaires d'autorisation des Droits des Sols,
- conseils à la ville dans le cadre de sa campagne de ravalements avec possibilités d'interventions publiques sur les aspects techniques de la coloration de façades (expériences, règles de l'art...),
- concertation avec les élus de la ville et les services instructeurs (services municipaux, Architectes des Bâtiments de France ...). "

Je passe sur le premier critère d'attribution du marché qui est comme souvent, à 50% , l'offre économiquement la plus avantageuse (ici, la vacation d'une demi-journée...), suivi des références techniques, 25%, et la démarche proposée 25%; puis la traditionnelle montagne de justificatifs à fournir (DC4, DC5, DC7...), et ceux à produire " quant aux qualités et capacités du candidat :
- missions de conseil couleur sur façades,
- compétences avérées en montage de projets de coloration de façades,
- références d'une pratique professionnelle avec les Architectes des Bâtiments de France dans le cadre d'une ZPPAUP ou de périmètres de protection des bâtiments inscrits ou classés...,
- un rapport méthodologique sur l'approche vis à vis du public,
- un rapport méthodologique pour accompagner la municipalité dans la définition d'une politique de coloration de façades globale et cohérente sur la ville." (à joindre gracieusement dans le dossier d'appel d'offre...).

Donc, résumons :
Compétences pour créer les couleurs, compétences oratoires, compétences rédactionnelles, compétences techniques, compétences en matières de règlements (loi), esprit de synthèse et rapidité d'exécution (vu le temps...), patience et souplesse (il en faut quand on parle de couleur), et (sans doute) modestie en matière d'honoraires...
Vous l'aurez sans doute deviné je n'ai pas répondu à cet appel d'offre bien qu'ayant (en toute humilité) certaines de ces compétences ; mais par solidarité confraternelle, je souhaite bon courage au candidat (e) qui a été sélectionné si il y en a un (e), qui aura la lourde tache de traiter tout ou partie des missions demandées en 4 heures une fois par mois, pour satisfaire cette municipalité qui a, semble-t-il, quelques soucis chromatiques.
Je suis parfois consternée de ce qu'il est demandé publiquement à une profession qui, hélas, n'est officiellement pas reconnue d'utilité publique...

© couleuraddict.com

Avant/après.
Nice : belle façade en cours de ravalement.

© Photo S. Niel

jeudi 6 novembre 2008

Le bleu à la une.

Photo © S. NIEL Cela ne vous aura pas échappé, on parle beaucoup de couleur en ce moment ; le bleu par exemple, qui est la couleur du Parti démocrate aux Etats Unis.
Voici quelques phrases ( pas vraiment prises au hasard ...) issues du livre de l'historien Michel Pastoureau "Dictionnaire des couleurs de notre temps":
"Le bleu est la couleur préférée de la moitié de la population occidentale... Le bleu n'agresse pas, ne transgresse rien, il apaise et rassemble... Le bleu est devenue une couleur internationale chargée de promouvoir la paix et l'entente entre les peuples. C'est la plus pacifique, la plus neutre de toutes les couleurs."
Egalement, Colette Guillemard dans son "Dictionnaire des mots de la couleur" :
"Le bleu fait parti des couleurs de base de nombreuses civilisations avec presque toujours un symbolisme nettement positif."
"Le bleu, couleur du ciel, est par le fait synonyme de pureté, d'immatérialité. Goethe y voit, de par cette impression de pureté, un symbole de prise de distance, d'inaccessibilité."
Enfin, pour finir, une définition :
"Heure bleue : moment qui précède le lever du soleil et où le ciel va devenir bleu."

Photo © S. NIEL

Pour en savoir plus sur la couleur bleu : " Bleu. Histoire d'une couleur" de Michel Pastoureau Editions du Seuil.

vendredi 5 septembre 2008

Clap de fin ... de vacances et retour à la civilisation.

Avant de rentrer (en ville), dernière vision de mon paysage dans les brumes du petit matin. Assurément, la journée s'annonçait belle : elle le fut.
PHOTO S. NIEL 09.08

PH. SN 09.08 Pas facile, la rentrée... Le gris domine, la morosité est palpable...
Comme d'habitude les vitrines affichent des couleurs sombres que l'on a pas envie de porter (allez, soyons fous! et si l'on mettait des couleurs gaies?), et de toute façon il fait tellement mauvais que l'on a pas envie de sortir, ça tombe bien, on a pas non plus envie de dépenser.
Bon, il va falloir réagir. Heureusement la presse féminine nous annonce une mode portable par toutes, un doux mélange de séduction et de poésie.
A vous de choisir votre style, il y en a pour tous les goûts :
- La " Gothique glam' " : ???
- La " Néo-western " : l'approche des élections américaines?
- La " Street style " : le plus facile à porter, ça existe déjà.
- " L'amazone urbaine " : est-ce l'annonce des équidés dans la ville?
- La " Folklo chic " : sans doute la concurrente de la" Hippie chic" ...
- La " Hippie chic " : sans doute la concurrente de la" Folklo chic" ...
- La " Néo-folklo " : un mélange de hippie chic et de folklo chic (ou pas).
- La " Bohême attitude " : un mélange de hippie chic et de folklo chic avec un brin de néo-folklo ... ou l'inverse, je m'y perd...
- La " Rétro pin-up " : très facile à porter, si, si ...
- La " Girly grungy " : la copine de la gothique glam'.
Et pour vous messieurs sinon vous n'y trouverez pas votre compte, la " Nuisette chic aux couleurs poudrées " ( là où l'on voudrait du noir).
Enfin, n'oublions pas Le pantalon phare de l'hiver qui va à toutes les femmes : le " carrot " , large au niveau des cuisses et resserré en bas, en noir bien entendu et pas couleur carotte , c'est juste la forme.

Allez, courage...

Gris tristes.

Création Sylvie Niel

Gris pas tristes (enfin, si votre écran est bien calibré).

Création Sylvie Niel

Et pendant que j'y suis, ma mire de calibrage.

mire_ecran.jpg

J'ai déjà montré quelques humeurs ici et .

vendredi 6 juin 2008

Couleurs et banalités.

Palette 1 .SN.

Avec les beaux jours, les articles qui parlent de la couleur sortent comme les fruits d'été sur les étals des marchés (en moins bon).
Force est de constater nombre de lieux communs et autres banalités concernant (et consternant...) les couleurs.
En voici un florilège; je n'ai rien inventé, tout est issu de la presse décoration, mode et autres conseils/couleurs tendances (et tendancieux?).
Genre :
" Rose tyrien militaire." : hum, douteux...
" Les pastels romantiques. " : encore et toujours...
" Les toniques vifs. " : les toniques mous étant plus rares.
" Le jaune citrouille " : pas mûr, quoi.
" Le vert marécage " : ...boueux.
Et aussi, le vert étant très à la mode et pour longtemps, vous devinez sans doute pourquoi...: " Le vert crée une ambiance rafraîchissante parce que le vert est lié à la nature " : ...ah bon?
" C'est comme dans la nature, heureusement que le vert est là pour temporiser les autres coloris." : amis photographes, pensez toujours à mettre du vert sur la pellicule quand vous tirez le portrait d'une fleur.
" J'ai toujours aimé le jaune, c'est la couleur du soleil..." et de la même personne, décidément très inspirée : " Quand vous utilisez beaucoup de rouge et de jaune, la couleur orange est une évidence." CQFD.
" La chaleur des couleurs solaires." : cherchez l'erreur.
" Le bleu? pour moi c'est la mer..." et le ciel alors?
" La palette décline des tons chics et flamboyants : noir, blanc et écru." ...il manque le gris et le marron.
" Un rouge peut être froid ou au contraire chaud." !!??
" Le violet, union du rouge et du bleu, est une couleur qui possède une double personnalité." ah!
Un conseil en passant: " On oublie les jaunes dépareillés, le jaune trop jaune, le rouge trop rouge..." : bon, alors on fait quoi?
" Une des tendances de la mode que personne ne saurait se passer est l'incontournable tenue toute noire saisissante, ou la robe blanche rafraîchissante." : lyrique...
Et j'ai gardé le meilleur pour la faim fin :
" Il a repeint sa cuisine dans le ton milka, s'inspirant de l'emballage du chocolat du même nom." : à quand le rouge café Grand-Mère et le jaune Banania?

J'ai connu la presse plus inspirée...

Palette 2 .SN.

dimanche 13 avril 2008

Chat craint...

detail.jpg Mais où la couleur va-t-elle se fourrer? précisément, sur des animaux à fourrure (hum, facile...).
Il parait qu'aux USA, ces perruques pour chat font un tabac...
Un concept/couleur simple et de bon goût.
Notez la palette de teintes pastel particulièrement seyante, et un bleu électrique incongru mais en parfaite harmonie avec la fourrure de ce pauvre chat.

perruques_de_chat_americains.jpg

Les roses sont les plus demandées, et régulièrement en rupture de stock...
50 dollars pièce, sans frais de livraison, ici.

NB : Pour tout dire, j'ai vraiment hésité à faire ce billet...
Même en noir et blanc, je préfère ces chats-ci dessinés par Siné, issus de son livre "Portée de chats".

Chats_de_Sine.jpg

Rien à voir, encore que...
Ce matin, en ouvrant mon ordinateur, j'ai eu "L'écran bleu de la mort" comme dit Woody Leonhard dans son livre ' Windows XP, Trucs et Astuces pour Les Nuls ' Editions First.
En ce moment chez moi, c'est la loi des séries...
Pour me réconforter (!), ma fille (17 ans) m'a conseillé de regarder un site (très en vogue au lycée...) qui permet de se sentir un peu moins seule face à ses problèmes, c'est .

- page 1 de 2