detail.jpgC'est l'architecte japonais Toyo Ito qui a conçu l'Hôpital Cognacq-Jay à Paris dans le 15ème arrondissement. 2000 mètres carrés de façade en mur-rideau réalisés en matériaux occultant garantissent la transparence en vision frontale et la translucidité en vision oblique : on peut voir sans être vu.

" Je voulais créer, dit Toyo Ito, une architecture qui change en fonction du temps et des saisons. C'est un traitement particulier du verre jamais encore utilisé qui permet cela. Je cherche à dématérialiser l'enveloppe de mon architecture par des structures aériennes et légères qui semblent flotter dans l'air."

1-_P_851_SN.jpg

Effectivement, quand je suis passée devant la façade dans cette rue étroite, par grand beau temps, l'effet miroir était presque irréel. La façade disparaissait complètement au profit de celles du trottoir d'en face : les lignes de fuite se rejoignaient, les couleurs aussi.

1_._Photos_S._NIEL.jpg

2_-_photos_S._NIEL.jpg

A l'intérieur des bâtiments, 1700 mètres carrés de jardins à l'esprit japonais, ouverts, assurent la continuité avec l'espace public.

3_-_Photo_S._NIEL.jpg

En savoir plus ici et .