Photo©Sylvie Niel C’est une exposition rare que propose le Centre Pompidou à Paris. Quatre-vingts œuvres, des études peintes à l’huile sur papier du peintre théoricien de la couleur Josef Albers (1888-1976) sont exposées jusqu’au 23 avril 2012 à la galerie d’art graphique du musée. Des essais de couleurs, des variations chromatiques, des monochromes, des dégradés sur des bouts de papier, mais aussi des compositions plus abouties, cette exposition « raconte une part de cette intense relation entre l’artiste et la couleur ».
Élève de Johannes Itten au Bauhaus de Weimar en 1920, Josef Albers sera nommé ‘Maître’ en 1923 par Walter Gropius fondateur de l’école. Il y restera jusqu’en 1933, quand le Bauhaus considéré comme un ‘foyer d’agitateurs’ par le gouvernement national-socialiste, sera contraint de fermer. Josef Albers et son épouse quittent l’Allemagne pour les Etats-Unis où il enseignera dans de grandes universités américaines comme le Black Mountain College et Yale, presque jusqu’à la fin de sa vie en 1976. C’est une partie de cette période ‘américaine’ que présente le Centre Pompidou.
Si vous aimez la couleur (probable puisque vous êtes là …) cette exposition est pour vous ; Josef Albers est considéré comme un des plus influents maîtres théoriciens de la couleur du XXe siècle.

Photos©Sylvie Niel

Photos©Sylvie Niel

Photos©Sylvie Niel

Photos©Sylvie Niel

"Une couleur n'est jamais vraiment perçue telle qu'elle est d'un point de vue physique. Cela a pour conséquence que la couleur est le médium le plus subjectif dans l'art." Josef Albers.

Au Centre Pompidou à Paris jusqu'au 23 avril 2012.
Site de la Fondation Josef et Anni Albers.