Photo©Sylvie Niel Succès mérité pour l’exposition Niki de Saint Phalle (1930-2002) à Paris au Grand Palais. Cette rétrospective très complète présente chronologiquement et par thèmes, toutes les facettes de cette artiste à la fois plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films. Les œuvres de Niki de Saint Phalle sont formidablement mises en scène et l’on passe d’un univers à l’autre sans s’ennuyer une seconde.
La couleur est omniprésente, forte et souvent agressive à l’image de cette artiste hors norme qui est connue pour ‘le caractère joyeux et coloré des Nanas’ mais dont l’œuvre est aussi –et surtout - marquée par ses souffrances, son engagement politique et féministe.
« Le communisme et le capitalisme ont échoué. Je pense que le temps est venu d’une nouvelle société matriarcale. Vous croyez que les gens continueraient à mourir de faim si les femmes s’en mêlaient ? Ces femmes qui mettent au monde ont cette fonction de donner vie. Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’elles pourraient faire un monde dans lequel je serais heureuse de vivre. » Niki de Saint Phalle.
Pas faux.
Jusqu’au 2 février 2015 au Grand Palais à Paris. Pour en savoir plus vous trouverez sur le site du musée entre autre, l’e-album à télécharger, l’application (gratuite), le dépliant de l’expo et le dossier pédagogique.
Plus de deux cents œuvres présentées, j’ai dû faire un choix … C’est celui des Nanas.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

affichehokusai_0.jpg Et aussi ne manquez pas Hokusai, toujours au Grand Palais jusqu'au 18 janvier 2015.

  • Information construction durable en Bourgogne

image001.jpg 6ème journée de la construction durable en Bourgogne.
Réhabilitation des centres villes et villages. Mardi 16 décembre 2014, salle des séances du Conseil Régional de Bourgogne à Dijon.