Photo©Sylvie Niel La Maison de la culture du Japon à Paris présente jusqu’au 17 décembre 2016 et pour la première fois en France un ensemble de 26 kimonos uniques, 11 peintures et des objets design créés par l’artiste japonais Kunihiko Moriguchi.

Photo©Sylvie Niel Kunihiko Moriguchi présent à l’exposition le jour où j’y étais.

Diplômé en art graphique de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs à Paris en 1966, il est invité à la Villa Médicis à Rome par son directeur le peintre Balthus. Il rentrera au Japon six mois après et intégrera l’atelier de son père Kakô Moriguchi où il poursuit la tradition de teinture de tissus appelée yûzen qu’il a renouvelée dans un style très personnel, géométrique et abstrait.
Dans cette exposition, « Kunihiko Moriguchi nous invite à rechercher « un ordre caché » dans la structure géométrique de ces œuvres intimement inspirées de la nature et des cycles temporels. »
Au Japon, Kunihiko Moriguchi est élevé au rang de « Trésor national vivant ».

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel Fructification, 2013.

Photo©Sylvie Niel Pentagones écarlates, 2000.

Photo©Sylvie Niel Torrent, 1973.

Photo©Sylvie Niel Floraison, 2003.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel Quand danse la neige, 2016.

Photo©Sylvie Niel Dessins et palette préparatoires.

Photo©Sylvie Niel

Il reste une semaine pour voir cette superbe exposition à La Maison de la culture du Japon à Paris.