Photo©Sylvie Niel Jusqu’au 4 février 2019, le Grand Palais à Paris propose une rétrospective remarquable de l’un des plus grands artistes du XXe siècle, le peintre catalan Miró.
« Réunissant près de 150 œuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, cette rétrospective retrace l’évolution technique et stylistique de l’artiste. Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique. »
La couverture du catalogue de l’exposition représente partiellement une toile de l’artiste : « Photo : ceci est la couleur de mes rêves », toile peinte en 1925 à Mont-roig en Tarragone.
« Cette toile radicale de Miró fait figure d’emblème et de programme. Partant de l’idée d’une photographie, Miró n’en fait pas une reproduction, ni même un collage, mais peint soigneusement le mot « Photo » sur le haut de la toile. A son oblique apparait sur un fond neutre, une tache bleue informe sous laquelle est inscrite une légende manuscrite qui a valeur de manifeste : Ceci est la couleur de mes rêves. »

Photo©Sylvie Niel

Il y en a qui rêve en voyant jouer les bleus. Pour Miró, le bleu est la couleur de ses rêves.