Photo©Sylvie Niel Traitement chromatique éphémère de mobilier urbain.

Photo©Sylvie Niel

A lire sur un banc public ou ailleurs :

Opium_philo._6.jpg
Opium Philosophie, Revue n°6

Opium philosophie ouvre ses pages à la communauté étudiante, cristallise ses pensées et les ornent de créations originales. Si bien que chaque article est à la fois double et unique, rassemblant le travail d'un auteur et d'un artiste au service d'une même idée, d'un même questionnement.

Le thème de ce numéro (dont je signe la couverture) est La nuit.
''« La nuit n'a que très rarement été étudiée par la philosophie, sans doute parce qu'elle représentait un cadre antithétique à la vérité, au bien ou à la sagesse. Elle est en effet souvent associée à l'obscurité - voire l'obscurantisme -, à l'erreur, au confus ou même au danger. À côté d'elle, le jour semblait être un terrain plus propice à la réflexion rigoureuse, méthodique et certaine que recherche la philosophie. Pourtant, la lumière ne brille que sur fond d'obscurité, le son ne provient que d'un silence préalable. Penser la nuit, c'est alors repenser, par ce silence et cette obscurité, le monde et les autres. Ce dossier montre que l'étude de la nuit, son histoire, notre façon de la vivre - à travers la fête, le sommeil, la flânerie, des expériences réelles ou littéraires - se révèle être nécessaire pour toute réflexion philosophique. »''

Opium Philosophie vient de lancer l'appel à contributions pour le nouveau numéro de la revue.
Auteur ou artiste étudiant, découvrez les modalités pour contribuer à cette nouvelle parution 2019, c’est là.