Photo©Sylvie Niel Beau spécimen d’amanite tue-mouches repéré en forêt bourguignonne.
D’après Wikipedia : « Le nom vernaculaire du champignon dérive du latin fungus muscarum, « champignon des mouches ». Il est commun à plusieurs langues européennes et découle de son utilisation comme insecticide, quand il est mélangé à du lait. Cette pratique aurait été employée en Allemagne, dans certaines cultures slaves, dans la région des Vosges en France, et en Roumanie. »

Mais méfiance, ce champignon est toxique :«Les effets des amanites tue-mouches sont connus pour être imprévisibles. Selon l'habitat et la quantité ingérée (rapportée au poids corporel), les effets vont des nausées et douleurs abdominales à la somnolence en passant par la crise pseudo-cholinergique (hypotension artérielle, sudation, hypersalivation), les bourdonnement d'oreilles, les distorsions visuelles, l'euphorie, l'ataxie et les troubles de l'équilibre.»
Suite des réjouissances et pour vraiment tout savoir sur ce champignon c’est .

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel