couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Découverte

Fil des billets

dimanche 4 novembre 2018

Arts de Madagascar au quai Branly

Photo©Sylvie Niel Le musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris ouvre sa saison d’automne sur une exposition dédiée à « Madagascar, Arts de la Grande Ile. »
« Arts décoratifs, sculpture funéraire, peinture, photographie et création contemporaine : plus de 350 pièces lèvent le voile sur l’art, l’histoire et les cultures de Madagascar, terre d’échanges et d’influences. »
Les textiles sont remarquablement représentés, et en particulier ceux de Razakaratrimo Zoarinivo dite « Madame Zo », née à Madagascar en 1956, qui réalise des tissages contemporains avec des matériaux inhabituels comme des copeaux de bois, des bandes magnétiques, des racines de vétiver ou des fils de cuivre. Un mélange étonnant de matériaux insolites et traditionnels.
A voir au musée du quai Branly-Jacques Chirac à Paris jusqu’au 01/01/19.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

mardi 29 mai 2018

Namibie, Welwitschias Mirabilis

Photo©Sylvie Niel L’étrange Welwitschia Mirabilis est une curiosité végétale qui pousse uniquement dans les plaines du nord du désert du Namib. Cette plante à l’aspect échevelé et dont les feuilles au fil du temps foncent au soleil, pousse très lentement et sa longévité est considérable ; certains spécimens observés ont entre 1000 et 2000 ans. La première floraison n’intervient au minimum qu’au bout de 20 ans.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

200px-Coat_of_arms_of_Namibia.svg.png La plante figure sur les armoiries de la Namibie.

dimanche 29 avril 2018

Namibie, le désert du Namib

Photo©Sylvie Niel Il faut se lever très tôt pour découvrir au petit matin les spectaculaires paysages de dunes ocres du parc national de Sossusvlei en Namibie.

Photo© Sylvie Niel

Puis avec le lever du soleil, les couleurs changent ; le jeu des ombres et de la lumière qui frôle la crête des dunes donne à cette exceptionnelle étendue de sable une impression saisissante de bout du monde. Le désert du Namib est l’un des écosystèmes les plus anciens et les plus secs de la planète.

Photo©Sylvie Niel

Sur le site de Deadvlei, des arbres pétrifiés se dressent dans la cuvette de terre blanche craquelée d’un lac asséché sur fond de dunes oranges et de ciel azur. Envoûtant …

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 11 mars 2018

Couleurs du Kerala

Photo©Sylvie Niel Tout le long des « backwaters », lagunes creusées par les courants, des petites maisons multicolores se découvrent à travers une végétation dense. La lumière, le linge qui sèche, la brise venant de la mer, les saris colorés des femmes qui marchent sur la berge, font de la promenade à bord des ‘ketavalam’, embarcations traditionnelles, un moment inoubliable du Kerala en Inde du sud.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 3 décembre 2017

Plafond polychrome

Photo©Sylvie Niel A Khiva en Ouzbékistan.

Photo©Sylvie Niel

lundi 16 octobre 2017

« Les Forêts Natales » au Quai Branly

Photo©Sylvie Niel Vous avez jusqu’au 21 janvier 2018 pour voir l’exceptionnelle exposition sur les Arts d’Afrique équatoriale atlantique, « Les Forêts Natales » au musée du quai Branly – Jacques Chirac à Paris.
« Au cœur de l’Afrique équatoriale atlantique, l’aire culturelle embrassant la République gabonaise, la République de Guinée équatoriale, le Sud du Cameroun et l’Ouest de la République du Congo, est une région de grande tradition sculpturale. Le génie plastique des artistes Fang, Kota, Tsogo ou Punu s’est notamment illustré dans une sculpture religieuse liée au culte des ancêtres et aux masques d’esprit. Des arts majeurs qui, dès leur découverte au début du XXe siècle par des artistes comme Picasso, Derain ou Braque, ont été déterminants dans la constitution du regard moderne en Occident. »
Cette exposition présente différentes séries de styles en comparant les formes, les patines, les décors, les couleurs (pigments) et les matières de nombreuses œuvres.
Une exposition rare.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 28 mai 2017

Ouzbékistan, Samarcande la turquoise

Photo©Sylvie Niel S’il est une ville sur la route de la soie dont le nom fait rêver, c’est bien Samarcande (ou Samarkand). Parmi les nombreux sites à voir dans cette ville, la nécropole de Shah-i Zinda (« Le roi vivant ») est spectaculaire avec son ensemble de mausolées alignés de part et d’autre d’une rue étroite, un véritable florilège de l’architecture centrasiatique des XIVe et XVe siècles. La couleur dominante à Shah-i Zinda est le bleu, couleur de deuil.
Céramiques vernissées aux infinies nuances de bleu, briques incrustées de faïences turquoise, mosaïques, majolique bleue et blanche, portes anciennes en bois sculpté, pierre blonde. C’est magnifique.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

lundi 1 mai 2017

Ouzbékistan, les bleus de Tachkent

Photo©Sylvie Niel Le musée des Traditions et des Arts Appliqués de Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, est l’ancienne demeure d’un diplomate russe qui, en 1898, a fait appel aux meilleurs artisans de la région pour décorer son petit palais oriental.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

D’autres bleus sont à suivre …

- page 1 de 7