couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Environnement

Fil des billets

samedi 25 octobre 2014

La Fondation Louis Vuitton de Frank Gehry

Photo©Sylvie Niel J’ai eu l’opportunité (et la chance …) de visiter la Fondation Louis Vuitton 3 jours avant l’ouverture officielle le 27 octobre 2014.
Une fois de plus, comme la plupart des œuvres de l’architecte Frank Gehry, ce bâtiment hors norme est une réalisation architecturale de haut vol, oiseau, nuage, iceberg, voilier de verre (13 500 m2), d’acier, de béton blanc et de bois blond. Le bâtiment est posé sur un bassin de 200 mètres de long alimenté par une cascade arrivant depuis le niveau de la rue, à l’orée du Bois de Boulogne.
L’intérieur de la fondation se découvre à partir d’une multiplicité de points de vue au fur et à mesure que l’on progresse dans le bâtiment. Onze galeries sont dédiées à la présentation de collections, d’expositions temporaires ou d’interventions d’artistes.
"J'aimais l'idée d'une façade vivante qui change, non seulement avec la lumière à cause du verre et des ombres, mais aussi qui a cette capacité à s'éclairer autrement, de manière ludique pour inviter les artistes à participer à l'ensemble", explique Frank Gehry.
Selon une convention passée avec la ville de Paris, la Fondation Louis Vuitton dispose de 55 ans, à compter du 1er janvier 2007, pour occuper cette parcelle d’un hectare du domaine public dédié à l’art et à la création.
Il ne faut pas être devin pour prédire que la ville ne regrettera pas sa décision et … la reconduira.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photos©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photos©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Site de la Fondation Louis Vuitton.
Pour découvrir le travail de Frank Gehry, maquettes, dessins et vidéos, c’est au Centre Pompidou à Paris qu’il faut se rendre jusqu’au 26 janvier 2015.
Revoir mes billets sur Frank Gehry , ici, et encore ici.

dimanche 5 octobre 2014

Cocteau au musée Cocteau

Photo©Sylvie Niel J’ai découvert cet été le musée Jean Cocteau à Menton– Rudi Ricciotti architecte -, carapace de béton blanc ce jour là sous un ciel d’orage. La lumière pénétrait à l’intérieur du musée par les failles de l’édifice découvrant des espaces vastes et lumineux. Un lieu vraiment agréable.
Le musée commémore cette année le cinquantième anniversaire de la mort de Jean Cocteau par une exposition qui « replace l’œuvre des trois grands artistes contemporains, Cocteau, Matisse et Picasso dans le contexte artistique extraordinairement fertile de la Côte d’Azur des années d’après-guerre, à travers peintures, dessins, céramiques, mais aussi tapisseries et lithographies. Des photographies et extraits de films montrent le travail de création de Jean Cocteau à Santo Sospir, Pablo Picasso à Vallauris et Henri Matisse à Vence. »
Cocteau, Matisse, Picasso, méditerranéens, exposition à voir au musée Jean Cocteau à Menton jusqu’au 3 novembre 2014.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

samedi 2 août 2014

Trompe-l’œil à Nice

Photo©Sylvie Niel Façade décorée en trompe-l’œil place Garibaldi à Nice.
« La place Garibaldi de Nice, l'une des rares en Europe à être décorée en trompe-l’œil sur ses quatre façades, a fait peau neuve, retrouvant ses décors historiques grâce au travail des architectes de la Ville qui se sont basés notamment sur des photographies du XIXe siècle.
Requalifiée pour pouvoir accueillir la première ligne du tramway, l'ancienne place royale a vu, pendant près de deux ans, ses 6.500 m2 de façades entièrement restaurés par une vingtaine de fresquistes, notamment grâce à un financement de la Ville (1,4 million d'euros), selon la mairie. (…) D'inspiration baroque, la place répond au plan d'urbanisme turinois, conjuguant à la fois un édifice noble (chapelle du Saint-Sépulcre) et des immeubles sur un portique à arcades, qui favorisait à la fois échanges commerciaux et promenade. »
Source : Le point.

C'est très réussi.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

mercredi 14 mai 2014

Belle île en mai

1.jpg Echappée belle sur l’île des Embiez au large du petit port du Brusc dans le Var.
Si l’architecture de l’île est parfois discutable (pourquoi toutes ces fausses colonnes romaines en pierre disséminées dans le village ?), en revanche la végétation ne l’est pas surtout à cette époque de l’année.
Deux heures de marche tranquille en solitaire sur le sentier pédestre de l’île est un véritable bonheur.

Photo©Sylvie Niel

Genêts en fleur, plantes grasses, euphorbes, santolines, cistes, arbousiers colonisent ce petit territoire également refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Pas de voiture, juste le bruit du vent et encore personne dans ces criques sauvages aux eaux transparentes.
Joli mois de mai.

Photo©Sylvie Niel

jeudi 8 mai 2014

Allées au jardin

Photo©Sylvie Niel Cheminements colorés en caillebotis de bois. Simple et de bon goût.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

mercredi 23 avril 2014

Printemps rural

Photo©Sylvie Niel Champs de colza ce soir dans l’Auxois / Bourgogne.

Photo©Sylvie Niel

lundi 7 avril 2014

Couleurs du soir

Photo©Sylvie Niel Palette de couleurs d’arbres en fleurs au couchant.

Photo©Sylvie Niel

lundi 24 mars 2014

Printemps blanc

Photo©Sylvie Niel Printemps ton sur ton, en adéquation avec son environnement.

Photo©Sylvie Niel

- page 1 de 10