couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Livres

Fil des billets

dimanche 26 juin 2016

La ligne jaune de Christo

1.jpg Pas moins de 70 000 mètres carrés d'étoffe jaune ont été nécessaires au plasticien bulgare Christo Vladimirov Javacheff pour relier la petite ville de Sulzano à l’île de Monte Isola située sur le lac d’Iseo en Lombardie (Italie). Trois kilomètres de cubes flottants éphémères pour marcher sur l’eau et apprécier le magnifique paysage de ce coin d’Italie.
Pour tout savoir sur ce projet, c’est sur le site de Christo et Jeanne-Claude.
A voir jusqu’au 3 juillet 2016.
Victime de son succès, le site est désormais fermé de minuit à 6 heure pour permettre la maintenance du tissu.
Source : Designboom.

christo-and-jeanne-claude-floating-piers-lake-iseo-italy-designboom-04.jpg

christo-and-jeanne-claude-floating-piers-lake-iseo-italy-designboom-01.jpg

christo-and-jeanne-claude-floating-piers-lake-iseo-italy-designboom-03.jpg

christo-floating-piers-open-to-the-public-in-lake-iseo-italy-designboom-108.jpg

  • Edition : Opium Philosophie ‘Les voies de la ville’

Opium_Philosophie_.jpg Des étudiants de tous horizons passionnés de philosophie ont fondé en 2011 ‘Opium Philosophie’, une association qui vise à promouvoir leur passion. Une revue est éditée chaque année. A mi-chemin entre le magazine et le livre, elle instaure au fil de ses 116 pages au graphisme très actuel, un dialogue entre philosophie et arts. Cette année c’est la ville que le nouveau comité de rédaction a mis à l’honneur.
Ce thème est développé dans 24 articles illustrés par autant d’artistes (graphistes, peintres, photographes) qui témoignent de l’influence de la ville dans nombre d’aspects du quotidien.
Ma participation à cette revue est la photo de la couverture …

Opium Philosophie n°4 ‘Les voies de la ville’, Articles, philosophie insolite, créations graphiques, photographies. 12€
En vente sur le site de l’association et dans toutes les bonnes librairies.

  • La fête du cinéma

cinema-234346.jpg Envie de vous évader ? Courrez voir le film de Safy Nebbou ‘Dans les forêts de Sibérie’, une mise en image magnifique du livre autobiographique de Sylvain Tesson. Le tout sur une musique originale du génial Ibrahim Maalouf.
Avec Raphaël Personnaz.
La fête du cinéma, 4€ la place du 26 au 29 juin 2016.

samedi 14 mars 2015

Anamorphose en bleu

Photo©Sylvie Niel Selon le dictionnaire Larousse l’anamorphose est une « Œuvre, ou partie d'œuvre, graphique ou picturale, dont les formes sont distordues de telle manière qu'elle ne reprenne sa configuration véritable qu'en étant regardée soit, directement, sous un angle particulier (anamorphoses par allongement), soit, indirectement, dans un miroir cylindrique, conique, etc. (Les anamorphoses par allongement apparaissent dans l'art à l'époque de la Renaissance ; les anamorphoses à miroir se développent à partir du XVIIe s., jusqu'à devenir un objet de divertissement très répandu au XIXe s.). »
Ce Pégase bleu du collectif italien Truly Design figurait sur les murs de l’entrée de l’exposition sur le street art qui vient de se terminer à la Fondation EDF à Paris.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Salondulivre.png *Salon du livre à Paris du 20 au 23 mars 2015. Avec comme invitée d’honneur la littérature brésilienne.
L’occasion pour moi de saluer ‘Envolume' une toute nouvelle maison d’édition à compte d’éditeur créée en avril 2014 avec à son actif le lancement de seize ouvrages dont ceux de la collection Brésil.
« Trouver de nouveaux talents, de nouvelles formes d’écriture, de nouveaux univers en littérature, voilà notre vocation. Nous soignons l’objet livre – un format carré, une mise en page travaillée et une identité visuelle forte – mais aussi nos auteurs, nos traducteurs, et bien sûr, nos lecteurs. Nos ouvrages sont disponibles aux formats broché et numérique, sur toutes les plateformes de vente et chez tous les bons libraires.»

Editionsenvolume.com Les éditions Envolume seront présentes au Salon du livre stand C79.

dimanche 1 décembre 2013

Saul Leiter, photographe coloriste

Photo_Saul_Leiter_-9.jpg Cadrages décalés, flous subtils, précurseur de la photo couleur, le photographe américain Saul Leiter est décédé le 26 novembre à New York à l’âge de 89 ans.
Saul Leiter fut peintre avant d’être photographe : « La couleur est pour lui une matière, qu'il étale sur ses images comme des aplats dans ses toiles. A l'époque, la couleur n'intéresse pas grand monde : elle est jugée vulgaire, réservée à la photo commerciale, la publicité et la mode. (…) Le photographe réussit à exposer au MoMA dans les années 1950 mais c'est avec la photo de mode qu'il gagne sa vie ainsi qu'une vraie reconnaissance : il travaille presque vingt ans au célèbre Harper's Bazaar et collabore à d'autres magazines. »
« Indifférent à la gloire, Saul Leiter ne fera jamais rien pour promouvoir son œuvre : ses diapos couleurs s'empilent dans des boîtes, certaines moisissent, s'abîment, se perdent. Il peint pour son plaisir, il ne répond pas aux demandes d'exposition. « Je n'ai jamais eu d'ambition et je n'aime pas beaucoup les ambitieux, disait-il. Je n'ai pas cherché à faire carrière, j'étais un peu fainéant. Je préférais aller au café, écouter la radio, visiter des expositions. » Source Le Monde.
Et accessoirement, faire de bonnes photos.

Photo_Saul_Leiter_4.jpeg

Photo_Saul_Leiter_3.jpg

Photo_Saul_Leiter_5.jpg

Photo_Saul_Leiter_6.jpg

Photo_Saul_Leiter_8.jpg

Photo_Saul_Leiter.JPG

Photo_Saul_Leiter_1.jpg

Saul_Leiter_7.jpg

1.JPG Et si comme moi vous aimez ce regard photographique, je vous recommande un des rares livres sur l’œuvre de Saul Leiter : Saul Leiter, Early Color, éditions Steidl.

mercredi 17 juillet 2013

The Sandwich Book

The-Sandwich-Book.jpg Voilà un projet pour le moins original créé par Pawel Piotrowski, un graphiste designer polonais. Un livre dont les pages rappellent avec humour et inventivité les composants de sandwichs.
Apparemment, cet artiste cherche un éditeur… (“I'm looking for publisher, anybody can help?”)

Site de Pawel Piotrowski.
Source : Fubiz.net

The-Sandwich-Book11.jpg

The-Sandwich-Book6.jpg

The-Sandwich-Book10.jpg

The-Sandwich-Book3.jpg

vendredi 6 juillet 2012

Ocre et gris /2

Photo@Sylvie Niel Autre contraste de couleurs ocre et gris à Troyes en Champagne.

Photo@Sylvie Niel

  • Ouvrage utilo pratique

20120629_IMG_4729.jpg Travailler avec un iPad de Jean-Christophe Courte aux Editions Dunod, 184 pages.
Vous possédez ou désirez acquérir un iPad et souhaitez en connaître toutes les ressources ?
Les réponses sont dans le livre de Jean-Christophe Courte qui vient de mettre à jour (et en couleur !) la première version de son précédent ouvrage sur le sujet. 150 applications à découvrir ou à redécouvrir, tranquille dans un transat…
Pour en savoir plus, c’est sur Urbanbike le site de Jean-Christophe Courte.

samedi 10 septembre 2011

Mur et ' Contre les murs '

Photo©Sylvie Niel Ce beau mur gris en pierres sèches a été photographié en Bourgogne dans la région du Châtillonnais.

Photo©Sylvie Niel

Et à propos de murs… pas ceux à peindre, ni ceux en pierres sèches, mais ceux, indécents, qui subsistent sur tous les continents.

4.jpg Contre les murs de Frédéric Niel, Editions Bayard - 2011

Petite précision : l’auteur du bouquin dont je vais parler est mon cousin. Aucune publicité, c’est juste un livre que j’ai lu, qui m’a plu et que je recommande. C’est dit !
Donc, petit résumé. L’auteur de cet ouvrage très documenté, le journaliste Frédéric Niel avec la participation des chercheurs de l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), fait le point des murs de la honte encore érigés sur notre planète, et analyse clairement leurs justifications officielles ou cachées, et les enjeux ou réponses qu’ils sont censés apportés.
Alors que l’on vient de célébrer les cinquante ans de la construction du mur de Berlin, il interroge : « Pourquoi les murs de séparation s’étendent-ils toujours à la surface de la planète, censée pourtant connaître une phase de « mondialisation » et d’ouverture sans précédent ? Une occasion, aussi, de passer en revue les conditions à réunir pour espérer voir tomber ces autres « murs de Berlin » - à la frontière américano-mexicaine ou en Corée, en passant par Israël ou le Cachemire – qui enferment les hommes en prétendant les protéger. »
Sans dresser une typologie précise de ces murs, l’auteur distingue, en simplifiant, deux grandes familles de murs : « Ceux à motivation militaire ou sécuritaire (Corée, Cachemire, Chypre, Sahara occidental, Israël) et ceux conçus pour le contrôle migratoire (US, Ceuta et Melilla, Bangladesh, mais aussi le mur de Berlin lui-même en 1961). Leurs bâtisseurs s’en disent satisfaits et louent leur efficacité. Peut-être parce que, lorsqu’on a les yeux fixés sur un mur, on a forcément la vue courte… »
Le ton est donné. Outre l’analyse fine des huit principaux murs de la honte de notre planète, Frédéric Niel ponctue ses analyses d’apartés parfois surprenants comme cette zone démilitarisée de 4 km de large sur 250 km de long qui sépare les deux Corée, qui a permis à la flore et la faune menacées de la péninsule, de survivre et proliférer tranquillement. Et Frédéric de conclure :
(…) Paradoxalement, ce mur qui sépare les frères ennemis préserve une partie de leur héritage naturel commun… »
Ce livre de 205 pages, en partie illustré, se lit comme un roman.
Contre les murs de Frédéric Niel, Editions Bayard. Dans toutes les bonnes librairies en ligne ou pas.
Petite bio : Frédéric Niel est journaliste. Après onze ans passés chez Reuters, il travaille dans différents quotidiens et magazines en France et à l’étranger. Il a publié plusieurs livres, dont un en 2009 en collaboration avec Rony Brauman.
Lire aussi un article dans le journal Le Monde et voir la vidéo de l’entretien de Frédéric avec Audrey Pulvar sur France Inter.

mercredi 9 mars 2011

Contraste

Photo©Sylvie Niel Lumière jaune et coin de ciel bleu.

Photo©Sylvie Niel

iPad suite (pub. amicale)

9782100558391.jpg Travailler avec un iPad de Jean-Christophe Courte aux Editions Dunod, 224 pages, 14.90 €.
Vous possédez un iPad et souhaitez en connaître toutes les ressources ? Les réponses sont dans le livre de Jean-Christophe Courte qui vient tout juste de sortir, édité aux Editions Dunod. Il l’a tellement adopté (et ceux qui suivent son blog s’en sont vite aperçus …) qu’il en a fait un livre, histoire de faire partager sa positive expérience. Petit bémol, la couleur est restée en route, il est en noir et blanc, mais … bientôt en version PDF couleur sur le site de l’éditeur.

  • Information couleur

hors_norme.jpg 12éme Académie de la couleur à Bordeaux : 2 jours, les 11 et 12 mars 2011, seront consacrés à l’or ou la couleur or dans l’esthétique urbaine. Des spécialistes en or : maîtres artisans, industriels, architectes, enseignants, urbanistes, coloristes, chercheurs... délivreront leurs connaissances sur l’or.
C’est au Grand Auditorium du Musée d'Aquitaine, 20 cours Pasteur dans la dynamique ville de Bordeaux. Le 11 mars de 13h à 16h30, le 12 de 9h à 18h. L’entrée est libre.

mardi 21 décembre 2010

Hiver et le bleu de Jacqueline de Romilly

Photo © Sylvie Niel L’hiver est décidément bien là et jusqu’au 20 mars, jour du printemps.

Photo © Sylvie Niel

bleu_1.jpg Petit hommage à Jacqueline de Romilly qui vient de disparaître à l’âge de 97 ans. Dans un de ses derniers livres « Les révélations de la mémoire » édité aux Editions de Fallois, elle parle de l’émotion qu’elle ressentit quand elle pénétra dans la grotte bleue à Lipari :
« Oui, tout était bleu, d’un bleu indescriptible. C’était l’eau qui était bleue et qui remplissait l’atmosphère de la petite grotte. Mais comment dire ce bleu ? Il était à part, doux et lumineux, transparent, léger, profond. Cela ne ressemblait à aucun des bleus connus : ce n’était pas du bleu lavande ni du bleu pervenche, ni – encore moins – du bleu roi ou du bleu de Prusse ou même du bleu azur – pas non plus le bleu du lapis-lazuli. Céruléen est un beau mot pour un bleu, mais c’était encore un autre bleu que dégageait cette eau parfaitement tranquille et dont on distinguait si bien tout le fond. » bleu_2.jpg

- page 1 de 3