couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Matières

Fil des billets

lundi 8 mai 2017

Ouzbékistan, arts appliqués polychromes à Tachkent

Photo©Sylvie Niel Dans le musée des Traditions et des Arts Appliqués de Tachkent, sont exposées des calottes brodées – tioupé, coiffe traditionnelle ouzbek - et des suzani, tentures brodées à la main de fleurs aux couleurs vives.
''Les suzani sont généralement en coton (parfois en soie) et brodés de fil de soie ou de coton. Les points de chaînette, satin et boutonnière sont les principaux points utilisés. Souvent les suzani sont réalisés en deux, voire en plusieurs morceaux, cousus ensemble par la suite.
Les motifs les plus populaires sont les disques solaires et lunaires, les fleurs (surtout tulipes, œillets et iris), les feuilles et les vignes, les fruits, principalement les grenades, et occasionnellement les poissons et les oiseaux.'' Source Wikipedia.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 27 novembre 2016

Le tapis guatémaltèque du studio Craig & Karl

1.jpg Le studio de création Craig & Karl a réalisé en sciure de bois multicolore un tapis, « Optimistic », de 60 mètres de long au Fox International Channels à Guatemala City.
« Inspiré par les tapis guatémaltèques traditionnels, le duo s'amuse à les revisiter tout en respectant le symbolisme primaire qu’ils renvoient : unité et optimisme. »

Source : Etapes.

1480066809.jpg

1480066801.jpg

1480066792.jpg

dimanche 6 novembre 2016

Ikko Tanaka pour Issey Miyake

1.jpg Le label de mode japonais Issey Miyake a sorti sa deuxième collection dont les graphismes ont été créés par le designer Ikko Tanaka. Le label a basé la collection autour de deux des dessins de Tanaka, Face et Bokugi, tous deux conçus dans les années 1990.
L'image d'un visage - fréquemment utilisé par Ikko Tanaka - est représentée par fragments dans la collection. Bokugi fait référence à la calligraphie traditionnelle et à la peinture à l'encre, créée pour la première fois par Ikko Tanaka.
Le Tanaka Design Studio, fondé en 1963, a travaillé pour différentes entreprises dont Mazda et la styliste Hanae Mori. Le designer a rencontré Issey Miyake à Tokyo dans les années 1960 et sont restés amis jusqu'à la disparition de Tanaka en 2002.

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_4.jpg

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_3.jpg

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_5.jpg

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_8.jpg

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_7.jpg

ikko-tanaka-issey-myake-collection-2-fashion-design_dezeen_2364_col_0.jpg

Source Dezeen.

vendredi 22 avril 2016

Inde du sud, soie bleue

Photo©Sylvie Niel Lumineux tissage d’un sari en soie.

Photo©Sylvie Niel

dimanche 24 janvier 2016

Intérieur coréen, œuvres de In-Sook Son

Photo©Sylvie Niel Le deuxième lieu du musée Guimet, l’hôtel d’Heidelbach avenue d’Iéna à Paris, expose Intérieur coréen, œuvres de In-Sook Son dans le cadre de l’année croisée France-Corée.
L’artiste contemporaine In-Sook Son a consacré sa vie à la broderie « une pratique de la Corée traditionnelle sur laquelle elle porte un regard résolument moderne. Art hors du commun et savoir-faire d’exception, l’oeuvre de l’artiste est présenté pour la première fois hors de Corée. Il propose une lecture tant esthétique que sociale d’un art féminin dans la société coréenne et présente les genres emblématiques de l’art textile, les hanbok (costumes traditionnels), les costumes de cour, mais aussi les pojagi (tissus enveloppants), les paravents, etc. »

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

En lien étroit avec les artisans, elle crée aussi une sorte de « marqueterie de broderies » faite à partir de morceaux de broderies cloisonnées dans les parties ajourées des meubles.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Une exposition rare à voir au musée Guimet à Paris jusqu’au 14 mars 2016.

dimanche 8 novembre 2015

Papiers épicés

1.jpg Ces bols en papier, artisanat local réalisé par des femmes en Jordanie, sont teints avec des pigments naturels issus de plantes et d’épices comme le curcuma, la poudre de paprika, le sumac … trouvées sur les marchés locaux.
Belle association de couleurs, de matières et sans doute d’odeurs.

Source et pour en savoir plus, c’est sur le site Trendtablet.

Bowls1.jpg

paperbowls_spices.jpg

paperbowls3.jpg

dimanche 1 novembre 2015

Les couleurs de nos vêtements

1.jpg Le vert de Scheele, le bleu Tiffany, le rouge Nantucket, le rose Mountbatten, le pourpre de Tyr etc … Voilà un article de Courrier International qui vous éclairera sur l’histoire des couleurs issues de teintures de nos vêtements.
Par exemple savez-vous qu’elle était la couleur des vêtements de Robin des Bois ?
2.jpg « Le héros mythique serait habillé en vert Lincoln, un mélange de réséda et de guède fabriqué près de la forêt de Sherwood. »

La suite sur le site de Courrier International.

infographie_5_.jpg

lundi 24 août 2015

Textiles de Samiro Yunoki

Photo©Sylvie Niel Après Paris et le musée Guimet, l’artiste japonais Samiro Yunoki expose ses œuvres au musée des Arts Asiatiques à Nice. Spécialiste de la technique traditionnelle de teinture sur textile au pochoir le katazome, l’artiste expose des soies teintes inspirées de sensibilités diverses comme le « good design » scandinave, les textiles indiens ou les papiers découpés de Matisse.
La danse des formes, textiles de Samiro Yunoki. Jusqu’au 6 septembre 2015 au musée des Arts Asiatiques à Nice.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

- page 1 de 11