couleuraddict.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Oeuvre

Fil des billets

dimanche 2 février 2020

La Casa Vicens à Barcelone

Photo©Sylvie Niel Le fumoir est le bijou de la première maison conçue par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926). D'influence orientale, cette petite pièce a fait l’objet d’une restauration récente afin de mettre en valeur la singularité des carreaux de papier mâché polychromes qui recouvrent les murs.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 26 janvier 2020

La Sagrada Família à Barcelone

Photo©Sylvie Niel Autre plafond, autre style que le précédent billet. Ici celui, spectaculaire, de la Basilique de la Sagrada Família de Barcelone (Espagne) conçu à partir de 1883, par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926).
« Le plafond est une version de la voûte cloisonnée catalane, qui est très légère et perméable à la lumière. Elle fut réalisée en béton pour les nefs latérales, formant une conception étoilée et en dalles de céramique pour la voûte centrale, créant une forme hélicoïdale ressemblant à des feuilles de palmier. »
Source Vikidia.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 19 janvier 2020

Palais des Nayaks en Inde

Photo©Sylvie Niel Splendides plafonds du Palais des Nayaks à Madurai en Inde du sud.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 13 octobre 2019

Costume des "Mardi Gras Indians" au quai Branly

Photo©Sylvie Niel Créé en 2017 par l’artiste Rukiya Brown, "Bison Blanc" est un costume des "Mardi Gras Indians" de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Un impressionnant travail réalisé en perles de verre, plumes et sequins.
Cette œuvre fait partie de l’exposition « 20 ans, les acquisitions du musée du quai Branly - Jacques Chirac ».
A voir jusqu’au 26 janvier 2020.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 6 octobre 2019

Huê, mausolée Khiêm Lang

Photo©Sylvie Niel Détails des décors du tombeau de l’empereur Tu Duc à Huê au Vietnam.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

mardi 6 août 2019

Mucha

Photo©Sylvie Niel Détail d’un tableau de Mucha vu à Prague ‎(République tchèque).

Photo©Sylvie Niel

dimanche 14 juillet 2019

Dora Maar au Centre Pompidou

Photo©Sylvie Niel C’est à travers 400 œuvres et documents que le Centre Pompidou à Paris révèle le travail de création artistique prolifique aux multiples facettes de Dora Maar (1907-1997).
Photographe avant tout, elle se tourne peu à peu vers la peinture suite à sa rencontre avec Picasso dont elle deviendra la muse pendant près de huit ans. Elle retournera à la photographie dans les années 1980 réconciliant de façon surprenante les médias photographique et peinture.

Jusqu’au 29 juillet 2019 au Centre Pompidou à Paris.

Dora Maar peinte par Picasso.

Photo©Sylvie Niel

L'atelier de Dora Maar.

Photo©Sylvie Niel

Photos et dessins à l'encre de Chine, œuvres de Dora Maar.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

dimanche 14 avril 2019

La Poste centrale de Saïgon

Photo©Sylvie Niel Cette imposante façade ocre est la Poste centrale de Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon) située dans l’ancien quartier colonial de la ville. Elle a été construite entre 1886 et 1891 par l'administration des Postes Françaises d’après les plans d'Auguste Henri Vildieu et de son assistant Alfred Foulhoux, à l'époque de l'Indochine française.

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

Photo©Sylvie Niel

La marquise en verre et la charpente métallique ont été conçues par Gustave Eiffel.

Photo©Sylvie Niel

Toujours en fonction, La Poste centrale c’est 38 comptoirs qui répondent à tous les besoins postaux et téléphoniques des usagers. C'est aussi un des sites touristiques de la ville.

Photo©Sylvie Niel

On peut avoir recours à un écrivain public-traducteur. L’un d’entre eux, Mr Duong Van Ngô (né en 1930), toujours là, est particulièrement connu :
« Il aurait traduit des milliers de lettres du vietnamien en anglais ou en français. À 17 ans, il était élève du lycée Pétrus Duong Vinh Ky, puis stagiaire à la Poste centrale de Saigon. À 22 ans, il est devenu employé officiel, chargé des papiers et documents. En 1965, en plus de ses connaissances en français, il a appris l’anglais et a continué d’y travailler jusqu’à sa retraite. La Poste lui a ensuite réservé un petit coin avec une table et la pancarte «Lieu de renseignement et d’aide à l’écriture de lettres». M. Ngô a élaboré plus de 31.000 lettres pour les quatre coins du monde. »

Photo©Sylvie Niel

Source lecourrier.vn.

- page 1 de 9